Dancing The Dream
Bienvenue Visiteur ! Entre dans le monde enchanté de Neverland en incarnant le personnage de ton choix mais... gare aux pirates !

Dancing The Dream


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Ouverture du forum le 19 Décembre 2010 ~ Rejoignez Peter et la fée clochette !

Partagez|

Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
❝Invité❞

Invité

MessageSujet: Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet] Sam 18 Juil - 22:12

Le crépuscule, partie de la journée marquée par ses couleurs chatoyantes violettes et orangées qui recouvrent le ciel et lui donnent un air de fêtes. J'avais passer toute l'après-midi à marcher dans la forêt et le jardin, en quête de calme et de sérénité. Seulement, je ne pus les trouver car à ces heures ci, les enfants gambadaient encore entre les diverses attractions de Neverland. Ils étaient tellement excités et joyeux qu'ils me remontèrent un peu le moral, que j'avais dans les chaussettes ces derniers temps.
En effet, il y a à peine deux jours, je venais de retrouver un des enfants disparus, errant sans but et qui ne me reconnaissait pas; ni personne d'autre.

*Que lui est-il arrivé ?* me demandai-je depuis ce moment là. Cette question m'obsédais tant que j'en avais négligé le reste, comme mon père, mes frères et le reste de mon entourage.
J'avais donc décidé de changer d'air en passant la fin de journée au coeur de Neverland, là où tout est possible. Sans m'en rendre compte, petit à petit, les enfants avaient déserté le
parc, me laissant une fois de plus avec moi même. Quand je le remarqua,
j'étais au pieds des grandes balançoires, éteintes et inanimées depuis un moment. Elles étaient mortes, comme si les rires des enfants qui se balançaient joyeusement au bout des cordes étaient leur source de vie, leur force vitale. Je m'approcha doucement et toucha délicatement une nacelle d'un rose pâle.
Je me revoyez là, assise moi aussi, dans ces nacelles, tournant et virevoltant sans que le vent ait son mot à dire. Mes cheveux s'emmêlant et se plaquant sur mon visage. Je me retourne, Prince est derrière moi, il me fait un grand signe; puis je penche ma tête vers le bas, Papa est là lui aussi avec Blanket dans les bras. Eux aussi nous regardes et nous souris. Mon petit frère agite ses fragiles membres de bambin vers ses ainés, perchés sur ces balançoires.

Une larme roule sur ma joue, je l'y laisse. Puis prise d'une envie soudaine de retourner à cet instant là, je m'assis sur cette nacelle, tenant les cordes comme une gamine, prête à s'élancer dans les airs.

" Si seulement quelqu'un pouvait voir que moi aussi je ne vais pas bien, que ces disparitions m'affectent aussi, peut-être pourrai-je me confier ?! " me dis-je à moi même. " Mais nan idiote, se n'est pas ça qui te tracasse, pourquoi ne veut tu pas admettre que tu t'inquiètes pour ton frère, que tu as peur qu'il disparaisse aussi, comme les autres, et qu'il revienne lui aussi dans cet état de légume; incapable de te reconnaitre, de te parler et te dire qu'il va bien. "
Soudain un légère brise se leva et apporta avec elle une odeur familière. Vraiment familière. Celle d'un parfum que je ne connaissais que trop bien pour l'avoir sentis pendant 18 ans sur ses vêtements. Son parfum à Lui...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝Invité❞

Invité

MessageSujet: Re: Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet] Sam 18 Juil - 22:36

Michael avançait parmi les stands de barbe à papa, de glaces et parmi les enfants depuis le début de l'après-midi. Il s'était amusé avec eux, faisant de la grande roue, des montagnes russes et des autos-tamponneuses toute la journée, il s'était vraiment beaucoup amusé. Il adorait les journées comme ça, bien remplie à se goinfrer de bonbons et à s'amuser avec des enfants... Quoi de mieux dans la vie ? En réalité, Michael avait essayé d'oublier ses problèmes le temps d'une après-midi, juste le temps de retrouver le goût des bons jours. Parce qu'en ce moment, tout paraissait terne et morne... Les gens ne sortaient plus de chez eux passé huit heures, les enfants n'avaient plus le droit de sortir le soir, et beaucoup d'entres eux étaient étroitement surveillés par leur parent... Ce qui était tout à fait normal, vu ce qui se passait en ce moment. Mais Michael lui, avait envie que tout redevienne comme avant, comme quand tout le monde était souriant, comme quand il sortait dans la rue et que des dizaines d'enfants venaient le serrer dans leurs bras pour simplement lui dire bonjour... Il sentait que les habitants de Neverland formaient une grande famille ... Dont il faisait partie pour son plus grand bonheur. Seulement, depuis les disparitions des enfants, les parents semblaient rétrécir le cercle de leur famille, ils semblaient ne plus faire confiance à personne, complotant les uns contre les autres... Ca ressemblait à ça un monde ? Pourtant, jusque là, lui et sa famille avait réussi à créer un monde sansp problèmes... Qu'est-ce qui se passait ?

Michael était tellement triste d'avoir perdu une partie de sa famille qu'il en était réduit à passer ses journées parmi les attractions presques désertes.

Quand il arriva aux balançoires, il trouva Paris assise dessus, comme si elle se prenait pour une enfant...

Il posa sa main délicatement sur son épaule, elle paraissait troublée...

-Tu es toujours aussi jolie...

Il déposa un baiser affectueux sur la tête de sa fille, et alla s'asseoir sur la balançoire juste à côté de la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝Invité❞

Invité

MessageSujet: Re: Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet] Dim 19 Juil - 13:21

Je ne mettais pas tromper, s'était bien Lui, cette personne si chère à mon cœur et à ma vie. Mon Père. Il était si grand de mon point de vue, moi qui étais assise sur la balançoire; alors que lui, me surplombait de toute sa hauteur. Il posa une main sur mon épaule, son contact me fis frémir. Je ne m'étais pas rendu compte que le temps était devenu plus froid et humide. En relevant encore un peu la tête, je pouvais apercevoir quelques gouttes d'eau qui perlaient sur mes cheveux et sur ceux de Papa.

" Tu es toujours aussi jolie..." Voilà ce que venait de me dire Papa. Et j'en étais très heureuse et un peu gênée aussi. Je n'aimais pas trop les compliments, que se soit sur mon physique, ma mentalité, mon intelligence ou mes actions. Pour ne pas laisser le silence se réinstaller, je répondis à mon tour.

" Je tiens de toi, que veut tu !! " Je tourna les yeux vers lui, qui était maintenant assis à la nacelle d'à côté. " Et j'en suis ravie. " lui dis-je avec un grand sourire aux lèvres.
" Qu'est-ce qui t'amène en ces contrés désertes et vides du monde de Neverland ? " lui demandais-je en prenant un petit accent bourgeois que j'avais beaucoup travailler à l'université d'art dramatique; un des accents qui m'avais valu l'obtention de mon diplôme avec la mention la plus élevée.
" Je ne pense guère que se soit pour me parler de prose et poésie... "

Je me sentais un peu ridicule, mais au moins cela me permettais de cacher un peu mon trouble. Enfin... Étant donné que je m'adressais à Papa, il aurait vite fait de s'en apercevoir, si ce n'est déjà fait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝Invité❞

Invité

MessageSujet: Re: Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet] Dim 19 Juil - 19:36

Sa fille essayait de cacher son mal à l'aide en faisant de l'ironie, ça Michael le voyait bien. Il avait réussi à déchiffrer ses enfants par coeur depuis tout ce temps, et si Paris croyait qu'elle arriverait à lui cacher qu'elle n'allait pas bien, c'était mal le connaître.Il esquissa un sourire et commença à se balancer du bout des pieds, histoire de pouvoir toujours parler avec sa fille.

-Je suis là, parce que j'ai suivi le murmure du vent, et il m'as dit de venir te voir...

Il arrêta la balançoire et planta ses yeux dans ceux de sa fille. Quand elle était gênée ou tracassée, Paris préférait l'alternative du rire plutôt que de s'apitoyer sur son sort. C'était une fille forte, qui avait appris à cacher quand elle n'allait pas bien. A tout le monde, saut à son père, qui lisait en elle comme dans un livre ouvert.

-Tu ne vas pas bien n'est-ce pas ?

D'un autre côté, il ne pouvait pas lui en vouloir d'être angoissée, après tout ce qu'il c'était passé... Ces enfants presque torturés mentalement... C'était affreux. Et il aurait voulu épargner ça à tout le monde, mais le destin en avait décidé autrement. C'est vrai que Michael ne comprenait pas ce qu'il se passait. Lui et sa famille avait toujours maintenu le calme à Neverland, et voilà que d'un coup des choses étranges se passaient... C'était assez perturbant, et le chanteur avait de plus en plus de mal à cacher son désarroi face à la situation. Il se sentait tellement....Impuissant. Oui c'était exactement le mot. Incapable de faire quoi que ce soit pour les victimes.

[HRP] Attention, les pensées sont entre **, les actions en italiques et les paroles en gras.[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝Invité❞

Invité

MessageSujet: Re: Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet] Mer 22 Juil - 20:39

Le murmure du vent, hein... Papa ne devait pas avoir beaucoup d'inspiration pour me dire ça. Puis il me demanda si j'allais bien. Cela se voyait tant que ça que je n'allais pas bien...
Je pouvais voir que lui aussi n'était pas au top de sa forme. Neverland n'était plus le monde paisible et calme comme Papa l'avait connu, tout au commencement, et maintenant des enfants se faisaient enlever sous notre nez, sans que personne ne puisse rien y faire. Et cela devait mettre Papa dans tout ces états et le remuer sérieusement.
Seulement maintenant que Papa était là, autant parler et se confier. Mais comme s'était Papa, je pouvais bien lui dire, mais j'ai bien l'intention que lui aussi se confie et même si il n'en a pas du tout l'envie.

" Et bien, Papa... " Je devais avoir l'air terriblement idiote de ne pas pouvoir parler à coeur ouvert, et à mon père qui plus est...
" Papa... Oui, tu as raison, je ne vais pas bien du tout. Cette histoire d'enlèvement et ses enfants qui nous reviennent dans cet état de légumes...Comment veut tu que j'aille bien ?!?! " Ma voix, commencait à dérailler vers les aigus et à devenir de plus en plus entrecouper.

" Pourquoi faire ça à des enfants innocents et qui ne l'avait pas demander ?! "Des larmes commencèrent à rouler sur mes joues.
" Papa, j'ai peur !! Pour Blanket, pour Prince, pour la famille, mais surtout pour Toi... " Les premières larmes arrivèrent sur ma bouche apportant avec elles leur goût legèrement salées.
" Papa... Dit moi que tu vas bien ?! Que tu ne vas pas faire d'actions idiotes prises sur un coup de tête. Et que tout ira bien une fois cete affaire réglée. Et que tout redeviendra comme avant, comme autrefois, quand nous jouions ensemble, toi, prince, blanket et les autres enfants dans les attractions de Neverland comme si rien ne pouvait nous atteindre. "
Une fois de plus je venais de craquer et de me décharger de ma peine sur Papa. Mais pourquoi fallait-il que ce soit lui ?! Il avait déjà tellement à faire et un poids énorme sur les épaules, étant un gouverneur de Neverland. Il fallait en plus de cela que je rajoute mes propres problèmes sur ses bras.

* Je suis désolé Papa...*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝Invité❞

Invité

MessageSujet: Re: Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet] Dim 26 Juil - 12:16


  • Michael observa sa fille pleurer quelques instants puis détourna les yeux. Il n'aimait pas la tristesse. Il soupira, comme conscient que toutes ces choses se passaient, et qu'il était tout à fait impuissant.

  • -Moi je vais bien, enfin aussi bien quand des enfants se font enlever et reviennent muets et torturés d'esprit.

  • Il baissa les yeux au sol.

  • -Toi par contre tu ne vas pas bien.

  • Il posa sa main sur son épaule comme pour la rassurer alors qu'il avait aussi peur qu'elle. Mais c'était son rôle de père de faire comme si rien ne pouvait l'atteindre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝Invité❞

Invité

MessageSujet: Re: Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet] Mar 4 Aoû - 14:46

J'étais toujours là, assise sur cette nacelle; immobile et en pleure.

* Je dois avoir l'air idiote comme ça ! *
Puis la voix de papa s'éleva dans le clarté de cette nuit étoilée, forte et claire.

-Moi je vais bien, enfin aussi bien quand des enfants se font enlever et reviennent muets et torturés d'esprit.
-Toi par contre tu ne vas pas bien.


Puis je sentis une pression sur mon épaule : douce mais ferme, seulement j'aurai juré quelle tremblait. Je releva les yeux vers mon père et vis que les fines gouttelettes de brume qui étaient accrochées sur ses cheveux étaient devenues de petits glaçons, aussi petits que des flocons de neige. Je rabaissa mes yeux sur le visage de Papa et vis que son nez commençait à prendre une jolie couleur rouge, surement dut à l'humidité et au froid.
Mes larmes se tarirent, laissant place à un fou rire.


* Là, je passe vraiment pour une idiote !! *
Mon rire cristallin s'arrêta et ma voix fluette se fit entendre :

- Tu as raison Papa, je ne vais pas bien. Autant que toi. Je suis tout aussi triste et bouleversée que toi pour ces enfants. Mais là, je suis désolé... Pour se qui vient de se passer ! Ton nez ressort vraiment trop sur le reste de ton visage. Et regarde, même le bout de tes doigts est rougis !!!!!

Je posa ma propre main sur celle de mon père et essaya de la réchauffer. Soudain, je m'aperçus qu'il tremblait vraiment. Je me leva donc de la balançoire, m'approcha de papa et le serra très fort dans mes bras, tellement fort qu'on aurait put croire qu'il allait partir pour des années et des années.
Je plaça ma tête sur son épaule, fourra mon nez dans son cou et respira son parfum : celui que j'aimais tant, depuis si longtemps !!


- Je t'aime Papa !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝Invité❞

Invité

MessageSujet: Re: Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet] Mer 2 Sep - 17:15

I love you more.
LA phrase qu'il disait à tout le monde mais il le pensait très très fort quand il le disait à ses enfants.
Surtout en ce moment, que les choses n'allaient pas bien.

[HJ : Désolé j'arrive pas à faire plus long, normalement j'ai de l'inspiration, mais là... Je sèche.]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝Invité❞

Invité

MessageSujet: Re: Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet] Sam 19 Sep - 21:53

Spoiler:
 

- I love you more.

J'adore quand Papa me dis cette phrase, j'ai l'impression d'être encore sa petite fille fragile et accro à son petit papou !! Remarque... Je le suis toujours, pas fragile... Mais adoratrice de son papounet !!!!!!
Je lui devais tant... Comment pouvais-je le remercier de tout se qu'il m'avais apporté, appris, inculqué... ??
Toujours blottis dans le creux de son cou, je pris une dernière inspiration et par la même occasion une bouffée de son parfum. Je me décollai de la poitrine et des bras réconfortant de mon père et le fixa dans les yeux.

- Et si on rentrait maintenant... Il est très tard, plus de minuit. Il ne faudrait pas que tu attrapes froid pour ton enregistrement en studio demain après midi; enfin... Cette après midi !! Et je m'en voudrais terriblement si on t'entendais renifler sur un de tes futurs chef d'œuvres !!!!!

Je souris de ma propre bêtise et je lui tendis ma main, comme une dernière invitation avant la fin de notre conversation père-fille !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
❝Invité❞

Invité

MessageSujet: Re: Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet] Mer 30 Sep - 18:59


    Il regarda sa fille dans ses yeux et y vit les choses qu'il aimait le plus. L'innocence, la beauté. Il adorait les enfants, ça c'était indéniable. Ils les considéraient comme ses dieux, le chanteur en faisait ses idoles. Il pouvait enfin donner tout cet amour que lui n'avait jamais reçu, et qu'il ne pouvait donner aux enfants autres que les siens, à cause des grandes personnes trop enfermées dans leur réalité. Pédophile lui ? Jamais, les grandes personnes ne comprennent jamais rien de toute façon, Michael avait renoncé à leur tenir tête, et préférait se renfermer à Neverland, là où Peter Pan pouvait voler...

    Il attrapa la petite main que sa fille lui tendait, et lui sourit tendrement. Oui il était tard mais... qu'avait-il à faire de plus chez lui ? Rien. Il n'avait pas sommeil et rentrer à la maison pour tourner en rond n'étais peut-être pas la bonne solution... Mais la proposition de sa fille était tellement tendre qu'il accepta sans même dire un mot. Il la suivit, il la laissa le guider, il était fatigué d'être toujours seul, incompris. Aujourd'hui ses enfants devenaient grands... Pour son plus grand bonheur. Mais il veillait bien à ce qu'ils ne perdent jamais leur âme d'enfant.


Revenir en haut Aller en bas

❝Contenu sponsorisé❞



MessageSujet: Re: Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet]

Revenir en haut Aller en bas

Le brouillard s'épaissit, mais une lumière me guide. [PV Papounet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Remix Oui mais non
» Classements de "Oui mais... non"
» Votre avis sur "Oui... mais Non"
» Non mais qu''est ce que c''est que ce bordel !!?
» Peu cher mais cassé, ebay zut alors!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dancing The Dream  :: Espaces publics :: Balançoires-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit